UATCI

ATTENTION ON EXPLOITE !

LEUR SOCIÉTÉ

Le gouvernement et les riches ne manquent décidément pas d’idée pour faire croire qu’ils se préoccupent de « l’avenir des jeunes ».

Ainsi, par exemple, « l’Agence française de développement » (Afd), en collaboration avec le gouvernement, a renouvelé le financement du programme « Thimo » (Travaux à haute intensité de Main-d’œuvre) concernant l’emploi de 1500 jeunes.

Pour être plus terre à terre, il s’agit tout simplement de balayage de rues ! Cette opération a commencé dans les communes de Yopougon, d’Abobo et d’Anyama. Le « candidat » doit s’engager pour 6 mois. Il est payé à 1 750 Fr par jour travaillé. Ce qui fait un salaire presque deux fois en dessous du Smig. De surcroît, la prime de transport n’est pas payée. Les riches estiment peut-être qu’un balayeur a des pieds pour se rendre au travail et n’a donc pas besoin d’être payé en frais de transport !

Pour décrocher son poste, le candidat doit encore passer par un « tirage au sort ». Au bout de six mois de travail, il bénéficie alors d’une « aide » de 120.000 Fr, pour soi-disant financer un « projet », avant d’être flanqué à la porte.

Ce qui revient finalement à lui payer un salaire dérisoire de 60.000 Fr par mois, pour un travail dangereux à cause de la pollution et du risque d’accident de circulation. De plus, ce balayeur se fait même arnaquer de 25.000 fr par mois de prime de transport, puisque cette prime ne lui est pas payée. De même qu’il n’a pas d’indemnité de congés.

Alors, ces messieurs du gouvernement et de l’Afd ont peut-être inventé le « Thimo », mais certainement pas l’exploitation capitaliste !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2019 RSSNuméro 252 du 06 Mars 2019   ?