UATCI

AUGMENTATION DES TARIFS DES TRANSFERTS D’ARGENT PAR MOBILE MONEY : LE NOUVEAU RACKET DU GOUVERNEMENT EN COMPLICITÉ AVEC LES MAISONS DE TÉLÉPHONE MOBILE !

LEUR SOCIÉTÉ

L’État ivoirien a ajouté une nouvelle taxe de 7% sur les opérations liées aux transferts d’argent par téléphonie mobile. Immédiatement, les entreprises de téléphonie mobile ont répercuté cette taxe sur les tarifs des usagers. Le gouvernement a pondu quelques communiqués pour se dédouaner sans que cela n’influe en rien sur les augmentations de tarifs des opérateurs.

Aujourd’hui le téléphone mobile est devenu un accessoire indispensable. Nombre de personnes qui n’ont accès à aucune banque, ni à la poste utilisent le mobile money pour envoyer et recevoir de l’argent, voire pour épargner quelques économies. Des sommes de plus en plus importantes transitent donc par le téléphone à travers ces opérations de transfert. Et c’est sur cette somme que le gouvernement a décidé de prélever un quota. Et comme ce sont surtout les petits gens qui ont recours à ce type d’opérations, cette nouvelle taxe vient donc grever encore un peu plus les revenus des plus pauvres. Ce n’est que du racket. Mais la rapacité de ces messieurs du gouvernement finira par les emporter. À force de toujours vouloir rogner sur les revenus des pauvres, ils finiront bien par tomber sur leur colère. Elles ne se sont pas bien loin les émeutes liées aux augmentations des factures de l’électricité !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2019 RSSNuméro 252 du 06 Mars 2019au format PDF   ?