UATCI

MIBEM : LA SITUATION DES TRAVAILLEURS EST LE DERNIER SOUCI DU PATRONAT ET DU GOUVERNEMENT !

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

Mibem, une entreprise de fabrication de boissons alcoolisées, vin et liqueurs, située à la zone industrielle de Koumassi a été fermée récemment par décision gouvernementale suite à un contrôle sanitaire. Cela a été annoncé à grande pompe lors d’un conseil des ministres. Dès cette fermeture, les travailleurs ont été mis en chômage technique sans salaire, comme des malpropres !

Les travailleurs ne sont en aucun cas responsables de l’hygiène dans cette entreprise mais au contraire ils en sont les victimes. Pourquoi devraient-ils subir les conséquences de la fermeture, sans indemnité ni reclassement ?

Mais, on le voit, ce n’est pas là le problème du gouvernement, qui aurait bien pu obliger le patron à continuer à payer les salaires des travailleurs, le temps nécessaire à la remise dans les normes des installations. Le gouvernement a choisi de laisser les travailleurs à leur triste sort, sans faire débourser un centime à l’employeur.

Ce qui veut dire que les travailleurs de Mibem n’auront d’autres choix que de s’organiser et de se battre collectivement pour défendre leurs droits légitimes.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2019 RSSNuméro 251 du 03 Février 2019   ?