UATCI

TOUMODI : LES ÉLÈVES MANIFESTENT CONTRE LA PÉNURIE D’EAU POTABLE

LEUR SOCIÉTÉ

Le 21 janvier, les élèves du collège moderne et du primaire d’Angonda, une sous-préfecture de Toumodi, ont manifesté leur ras le bol contre la pénurie d’eau potable. En effet, cela fait plusieurs mois que l’eau ne coule plus du robinet. Les populations sont obligées de se ravitailler dans les puits et cours d’eau environnants, avec tous les risques sanitaires que cela comporte. Et ce sont généralement les femmes et les enfants qui en bavent puisque ce sont eux qui sont affectés à cette corvée.

Ce problème concerne de nombreuses localités en Côte d’Ivoire. C’est le cas à Sikensi où les gens se bagarrent pour avoir l’eau dans les rares endroits qui existent. Que dire des quartiers ouvriers tels que Micao, Biabou, à Abidjan même, où le problème d’eau persiste depuis des années

Les élèves de Toumodi ont donc manifesté leur colère en appelant d’autres écoles à rejoindre leur mouvement. Plutôt que de les écouter, les autorités ont envoyé la gendarmerie pour les mater. Mais cela n’a pas suffi à faire baisser la mobilisation. Le sous-préfet s’est alors vu obligé de venir rencontrer la population. Comme on pouvait s’y attendre, il a tenu des propos pour blâmer les mécontents. Selon lui, les élèves n’ont pas emprunté la voie légale pour poser leur problème. La légalité pour ce sous-préfet c’est de fermer sa bouche alors qu’il est sensé savoir que cela fait plusieurs mois que la population souffre du manque criant d’eau potable ?


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2019 RSSNuméro 251 du 03 Février 2019   ?