UATCI

KOUMASSI : UNE NOUVELLE ÉQUIPE DE RAPACES AU POUVOIR

CÔTE D’IVOIRE

Le nouveau maire de Koumassi a procédé au déguerpissement et à la casse des étalages des petits commerçants qui occupaient les trottoirs de certaines artères et avenues de la commune. Il a aussi fait casser des magasins qui, bien que n’étant pas sur les trottoirs, occupaient le domaine public. Le prétexte est la lutte contre l’insalubrité mais en réalité, l’objectif de la mairie c’est de mieux contrôler le petit commerce afin de maximiser ses rentrées d’argent.

Ces petits commerces sont la seule source de revenu pour beaucoup de familles. C’est pour elle donc une question de survie. Elles n’ont d’autres choix que de retourner sur les trottoirs pour vendre des petites choses. Pour la mairie, ces commerçants sont une source de revenus. Généralement, ils doivent d’abord payer pour obtenir le droit d’occuper un emplacement, et ensuite ils payent périodiquement des taxes en tous genres.

Face aux bulldozers de la mairie, l’indignation et la colère des populations étaient palpables.

Ce genre d’opérations est régulièrement mené à travers les communes d’Abidjan, plus particulièrement lors de changement d’équipe à la tête de ces municipalités. Les nouveaux venus procèdent comme des mafias voulant racketter les gens. Leur gloutonnerie finira par provoquer des explosions de colère, et ils l’auront bien mérité !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2019 RSSNuméro 452 du 03 Février 2019   ?