UATCI

METTRE FIN À LA DOMINATION D’UNE MINORITÉ DE PARASITES

LEUR SOCIÉTÉ

Une ONG internationale (Oxfam) a produit récemment un rapport sur les inégalités dans le monde. Il en ressort que seulement 26 personnes possèdent autant de richesses que près de 4 milliards d’hommes, soit près de la moitié de la population mondiale. C’est une inégalité criante engendrée par le système capitaliste. Dans ce système, la quasi-totalité des richesses produites par l’humanité, c’est-à-dire par la classe laborieuse, est accaparée par une poignée de riches parasites, tandis que l’écrasante majorité de la population est réduite à la misère.

Cette poignée de capitalistes, forts de la possession de ces richesses faramineuses accumulés depuis des années, domine l’économie mondiale. Ce sont eux qui décident s’ils doivent investir leurs capitaux dans tel ou tel secteur ou de les en retirer.

Leurs décisions ne sont guidées que par le profit qu’ils peuvent réaliser. Et ces décisions ont des conséquences dramatiques pour l’humanité toute entière.

Tant que cette minorité de parasites aura la mainmise sur les moyens de productions et les banques, le monde ira à la catastrophe. Seule la classe ouvrière est capable de lui contester ce pouvoir. Elle en a la force et la légitimité car ce sont les travailleurs qui produisent toutes les richesses dont dispose l’humanité.

Les moyens dont dispose l’humanité suffisent largement à donner à chacun un logement décent, des soins de qualité, une éducation digne de ce nom, la nourriture, etc. Mais pour cela, il faudra d’abord arracher des mains des capitalistes leur mainmise sur l’économie et mettre en place une organisation sociale plus juste, plus égalitaire, contrôlée par les travailleurs organisés eux-mêmes.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2019 RSSNuméro 452 du 03 Février 2019   ?