UATCI

MINE D’OR DE TONGON : DES MINISTRES AU SECOURS DE LA DIRECTION POUR FAIRE PRESSION SUR LES TRAVAILLEURS

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

Voilà une entreprise d’extraction d’or qui amasse des milliards de francs tous les ans sous forme de lingots d’or, grâce au travail des salariés. Elle est située non loin de M’Bengué au nord de Korhogo. Et comme dans toute entreprise capitaliste, les travailleurs qui produisent ces richesses sont les laissés pour compte !

Du coup, les grèves y sont récurrentes depuis plusieurs années. À chaque fois, les travailleurs n’ont obtenu gain de cause qu’après blocage des activités de cette mine. Ce qui ne fait évidemment pas l’affaire des actionnaires et de leurs serviteurs au pouvoir.

Alors, pour contrer les travailleurs, ces capitalistes ont commencé par acheter les chefs des huit villages environnants en offrant à chacun d’eux une villa de plusieurs dizaines de millions de francs.

Ensuite, ils ont sollicité le 1er ministre Amadou Gon Coulibaly dont c’est le fief. Celui-ci a alors dépêché son ministre des Mines ainsi que le député-maire de M’Bengué, qui est en même temps ministre du Budget. Tout ce beau monde a fait alors pression sur les secrétaires généraux des syndicats des travailleurs pour qu’ils signent une « trêve sociale de deux ans ».

L’un des ministres a déclaré qu’il va personnellement « veiller au respect scrupuleux de cet accord et prendra des mesures appropriées contre tout contrevenant ». Ce sont là des méthodes et des propos dignes d’un homme de main des capitalistes !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2019 RSSNuméro 250 du 07 Janvier 2019   ?