UATCI

COMMENT LES DÉPENSES « PRO-PAUVRES » SE TRANSFORMENT EN RECETTES « PRO-RICHES » !

LEUR SOCIÉTÉ

À croire le gouvernement, il a prévu un budget de 2.505 milliards de francs au titre de « dépenses pro-pauvres », comme il le qualifie lui-même, et ce budget serait en augmentation de 9% par rapport à 2018. Il y a une entourloupe quelque part !

Regardons les hôpitaux publics, ils sont dans un état de délabrement alarmant. C’est le même constat pour les écoles publiques. Les travailleurs de ces secteurs sont souvent en grève car leurs conditions de travail se dégradent et leurs salaires sont bloqués.

Regardons nos quartiers pauvres d’Abobo, de Koumassi ou de Yopougon, pour ne citer que ceux-là. Les habitants continuent de vivre dans l’insalubrité car l’État ne met pas les moyens adéquats pour assurer l’entretien, sans parler de modernisation des infrastructures urbaines.

Alors, à qui bénéficient réellement ces milliards ? Peut-être à quelques hauts placés du pouvoir ou à quelques entreprises capitalistes choisies pour avoir droit aux « mamelles » de l’État ! Un coup de peinture par-ci, une surfacturation par-là et le budget « pro-pauvres » se transforme en magot pour les riches !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2019 RSSNuméro 250 du 07 Janvier 2019   ?