UATCI

LES FEMMES D’ABOBO-PLAQUE-1 MANIFESTENT CONTRE LES MICROBES

CÔTE D’IVOIRE

Le 31 décembre dernier, les femmes d’Abobo Plaque 1 ont marché pour crier leur ras-le-bol des attaques fréquentes de « microbes » (bandes organisées de jeunes délinquants mineurs) dans leur quartier surtout lors de la période de fête. En brandissant des pancartes sur lesquelles on peut lire « libérez Plaque 1 des microbes », elles ont fait le tour du quartier.

Ce sous-quartier de la commune d’Abobo est particulièrement touché par le problème d’insécurité. Il ne se passe pas un jour sans qu’il n’y ait d’agression. Il y a eu des blessés et aussi, malheureusement, des morts. Il arrive parfois que les habitants s’organisent collectivement pour faire face aux agresseurs. C’est à ces moments-là seulement que les agressions diminuent. Mais une fois que les gens baissent les bras, tout redevient comme avant.

Pendant la marche des femmes, certaines s’adressaient directement au nouveau maire de la commune pour lui rappeler que quand il n’était que candidat, il avait crié à qui voulait l’entendre que s’il devenait maire, il mettrait fin aux agressions des « microbes ». Force est de constater qu’aujourd’hui, une fois élu, il est aussi impuissant que son prédécesseur.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2019   ?