UATCI

SIPROCHIM : RETOUR À L’ENVOYEUR

CÔTE D’IVOIRE

Les travailleurs de Siprochim ont marqué récemment un coup de colère contre les salaires payés au rabais. Cette entreprise est basée dans la zone industrielle de Yopougon et fabrique des produits chimiques à usage domestique tels que de l’eau de javel, des poudres à laver et autres produits détergents ainsi que des produits alimentaires, tels que la mayonnaise, les cubes d’assaisonnement, etc.

Tout a commencé lorsque le patron a eu la malencontreuse idée de renvoyer l’un de leurs collègues. Et là, il est tombé sur un os car ce dernier ne s’est pas laissé faire. Il a poursuivi l’affaire jusqu’au tribunal. Au terme de la procédure, le patron a été condamné à payer des dommages et intérêts. Mais surtout les travailleurs ont découvert qu’ils étaient payés en deçà du barème normal depuis plusieurs années. Du coup, la colère est montée d’un cran à l’usine. Devant cette mobilisation spontanée, le patron a vite fait de reculer, et promet de régulariser la situation dès la fin du mois.

Mais les travailleurs ne sont pas dupes. Ils savent que la parole d’un patron ne vaut pas grand-chose. Ils attendent de voir cela sur les fiches de paie à la fin du mois.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2018 RSSNuméro 450 du 25 Novembre 2018   ?