UATCI

LA RAPACITÉ DES EXPLOITEURS N’A PAS DE LIMITE !

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

Depuis plusieurs années, nombreux sont les travailleurs qui ont été engagés dans des conditions floues à Nutri, une entreprise alimentaire située dans la zone industrielle de Yopougon. Cette entreprise ne fournit ni contrat de travail, ni bulletin de salaire aux travailleurs. Ces derniers ne sont reconnus nulle part.

Face à la grogne persistante des travailleurs, le patron se sent dans l’obligation d’en embaucher quelques-uns parmi les plus anciens. Mais celui-ci veut passer l’éponge sur leur ancienneté. Or, certains travaillent depuis plus de 6 ans dans cette entreprise et ils n’entendent pas les choses de la même oreille. À ceux qui essayent de réclamer leur ancienneté, la direction rétorque qu’ils doivent le prouver avec des papiers.

Cette situation n’est pas propre à cette entreprise. C’est monnaie courante dans la zone industrielle de Yopougon et de Koumassi entre autres, mais aussi dans le secteur du bâtiment. La rapacité des patrons n’a pas de limite, sauf quand les travailleurs relèvent la tête collectivement pour défendre leurs intérêts.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2018 RSSNuméro 246 du 01 Septembre 2018   ?