UATCI

DÉLIMITATION DES VILLAGES : L’APPÂT DU GAIN MOTIVE L’ÉTAT

LEUR SOCIÉTÉ

La toute nouvelle Agence Foncière Rurale (AFOR) est en train de faire une formation à des membres de comités villageois de gestion foncière rurale, des chefs traditionnels et des fonctionnaires de l’État. Cette nouvelle agence, selon son directeur général, a pour but de propager et de permettre l’application de la loi votée depuis 1998 sur le foncier rural.

Ce qui motive nos dirigeants ce n’est pas de trouver une solution pour mettre fin aux conflits fonciers qui font de nombreux morts et blessés ; d’autant moins que ces victimes sont des pauvres. Ce qui semble avant tout les motiver, ce sont plutôt les 29 milliards qu’ils attendent du Fonds Européen de développement (FED) pour un programme sur le foncier.

La première tranche de six milliards est conditionnée par la délimitation des frontières de 1000 villages avant fin septembre 2018. On comprend alors mieux l’empressement de nos dirigeants, il y a de l’argent à palper en perspective !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2018 RSSNuméro 246 du 01 Septembre 2018   ?