UATCI

LA BARBARIE !

Deux quartiers de Kanakoro, une sous-préfecture de Tengrela, se sont affrontés à cause de l’emplacement d’un lycée qui doit y être construit. Bilan, cinq morts et plusieurs blessés. Le quartier qui a mené l’attaque est habité par ceux qui se disent les « fondateurs » de la sous-préfecture et initiateur de ce projet. Ce lycée devrait être, selon eux, sur leur « territoire », alors que c’est l’autre quartier qui a été choisi.

On peut comprendre qu’avoir un lycée dans son quartier est un avantage certain pour les élèves et aussi pour les parents. La ville est pauvre et les activités lucratives quasi-inexistantes. Or, un lycée peut créer un environnement propice pour le petit commerce et la restauration dont en bénéficieraient les habitants du quartier, sans compter l’aménagement des rues et des moyens de transport..

Mais de là à provoquer une lutte à mort, ce n’est pas normal. On sent la main de quelques politiciens bourgeois, petits et grands, en mal de positionnement qui ont probablement suscité la haine comme ils savent le faire dans nos contrées.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2018 RSSN°239 du 07 Janvier 2018   ?