UATCI

FRANCOPHONIE À ABIDJAN : CE N’EST PAS LA FÊTE POUR TOUT LE MONDE

CÔTE D’IVOIRE

Le 21 juillet, jour de lancement des huitièmes jeux de la francophonie, l’État a sorti le grand jeu : des cars de transport à la mairie d’Abobo pour transporter gratuitement ceux qui voulaient y assister. Mais les populations prises dans leurs difficultés quotidiennes, semblaient ignorer les cars.

C’est dire que chacun a sa préoccupation. Si les gens d’en haut ont le cœur à la fête, ceux d’en bas sont en proie à des nécessités plus pressantes.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2017 RSSNuméro 436 du 26 Juillet 2017   ?