UATCI

CONTRAT DE LOCATION DE LOGEMENT : UNE MESURETTE QUI NE CHANGE RIEN !

LEUR SOCIÉTÉ

Le gouvernement vient d’annoncer que désormais les propriétaires d’habitation ne devront exiger d’un locataire qu’un maximum de deux mois de caution et deux mois d’avance. Il a ajouté que désormais « le paiement de sommes autres que celles prévues par la loi constituera une infraction fiscale et sera sanctionnée en tant que telle ». Mais à voir la réalité sur le terrain, c’est comme le dit l’adage : « le chien aboie, la caravane passe ».

On a l’impression que les gens du gouvernement vivent sur une autre planète. Il suffit de voir les affiches des démarcheurs dans les rues pour se rendre compte que ces mesures n’ont aucun effet. La même annonce avait été faite il y a quelques années et la montagne avait accouché d’une souris. Résultat, la plupart des travailleurs se retrouvent dans les bidonvilles.

Cette nouvelle mesure, si d’aventure elle est appliquée, tout au plus elle soulagerait un peu les locataires en quête de logement car ils n’auront plus à payer des fortes sommes pour avoir accès à un logement. Mais elles ne résoudront en rien le vrai problème qui est la pénurie criante de logements et les coûts de plus en plus élevés des loyers.

Pour juguler le problème de logements des familles à revenus modestes, le gouvernement pourrait engager des grands travaux de construction de logements réellement sociaux, accessibles aux populations pauvres. Mais au lieu de ça, il préfère annoncer des « mesurettes » qui ne coûtent rien.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2017 RSSN°235 du 22 Juillet 2017   ?