UATCI

KOUMASSI : HALTE AU REPLÂTRAGE !

LEUR SOCIÉTÉ

D’après le BNETD (Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement) et les ministères techniques, il faudrait 18 milliards pour régler de façon définitive les problèmes d’assainissement et de voirie de la commune de Koumassi.

Ces grands travaux comprennent le curage du canal d’Anoumabo car il contiendrait près de 500 000 tonnes d’ordures qui finissent par bloquer l’écoulement des eaux. Le curage des caniveaux à l’intérieur de cette commune fait aussi partie des problèmes d’assainissement à résoudre.

À Koumassi, les quelques travaux qui ont été réalisés jusque-là concernaient la voirie tandis qu’en matière d’évacuation des eaux usées et des eaux de pluies il n’y a pas eu de grands travaux d’effectués. Il suffit alors d’une simple pluie ou d’un débordement d’égout pour que les voies redeviennent impraticables.

Aujourd’hui, ce sont les trois plus grands axes de cette commune qui sont coupés et rendent difficile la circulation. Lorsqu’il pleut, certains endroits sont de vraies mares. Les populations en ont plus qu’assez et espèrent qu’enfin, les grands travaux seront entamés, mais l’État est plus occupé à amuser la galerie avec les jeux de la francophonie qu’à s’occuper des vrais problèmes qui touchent les populations pauvres !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2017 RSSN°235 du 22 Juillet 2017   ?