UATCI

ZONE INDUSTRIELLE DE YOPOUGON : Y EN A MARRE DE TRAVAILLER POUR UN « BOL DE RIZ » !

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

Dans les restaurants de fortune installés dans la zone industrielle de Yopougon, les prix des plats varient de 300 F à 1000 F. Mais étant donné que les travailleurs sont généralement sans le sou, les tenancières de ces restaurants tiennent souvent un cahier de suivi des comptes de ses clients réguliers. C’est seulement à la fin de la quinzaine, lorsque le salaire tombe, que ceux-ci régularisent leur situation. D’ailleurs, une bonne partie du salaire y passe. Et le cycle de l’endettement reprend. En fin de compte, c’est comme si ces travailleurs sont réduits à travailler pour un plat de riz 


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2017 RSSN°235 du 22 Juillet 2017   ?