UATCI

SEG-MARCORY : LA MOBILISATION A FAIT PLIER LA DIRECTION

La Société d’Expertise et de Gestion (S.E.G), est une entreprise marocaine qui exerce aussi dans le BTP. Les travailleurs de cette entreprise qui construisaient un immeuble à Marcory, avaient été licenciés le 11 avril, suite à une grève d’une semaine.

Le lundi 12 juin dernier, deux mois après leur licenciement, ces travailleurs ont à nouveau assailli les bureaux de la direction de leur entreprise et bloqué l’accès. Malgré le fait qu’ils n’étaient pas nombreux comme les précédentes fois, à une cinquantaine, déterminés et faisant beaucoup de bruit, ils ont réussi à se faire entendre. La présence de nombreux policiers alertés par la direction ne les a pas intimidés.

La police a voulu jouer au négociateur. Mais les travailleurs ont répondu que le seul interlocuteur qu’ils veulent écouter c’est le Directeur lui-même. Il a fini par se présenter à eux. Devant les policiers, il a voulu d’abord jouer au dur et menaçant. Mais à ce jeu, les travailleurs se sont encore montrés plus bruyant que lui.

C’est ainsi qu’en plus des 23 manœuvres à qui il devait des reliquats de salaire, s’y sont maintenant ajouté 22 ouvriers à qui il doit payer un préavis. La direction s’est engagée à payer tout ce qu’elle doit dès la semaine suivante.

Contents et fiers de leur action, les travailleurs ont ensuite quitté les lieux.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2017 RSSN°234 du 19 Juin 2017   ?