UATCI

INTERDICTION DES SACHETS PLASTIQUES : ET LES TRAVAILLEURS, ILS DEVIENNENT QUOI ?

Tout récemment une usine de fabrication de plastique a fermé ses portes suite à une décision gouvernementale de mettre fin à la prolifération de sachets plastiques.

Le gouvernement justifie cela en disant que « la santé et le bien-être des populations sont menacés… ». Ah bon ! Depuis quand nos dirigeants se préoccupent-ils de la santé de la population pauvre de ce pays ?

Avant de fermer l’usine, le gouvernement aurait dû se préoccuper du sort des travailleurs qui y étaient employés. La moindre des choses aurait été de reclasser l’ensemble des travailleurs afin qu’ils ne fassent pas les frais de cette fermeture.
De nombreux autres ouvriers travaillant sur d’autres sites de productions similaires risquent de se trouver sur le carreau. En tout cas, ce n’est pas sur le gouvernement qu’ils peuvent compter pour obliger les capitalistes qui les ont exploités durant tout ce temps à les indemniser en conséquence et à leur trouver un autre emploi en cas de fermeture de l’usine.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2017 RSSN°232 du 22 Avril 2017   ?