UATCI

OPÉRATION DE RAVALEMENT DE FAÇADES : UN PETIT SPARADRAP SUR UNE GROSSE PLAIE !

Le gouvernement a décidé de repeindre les façades de certains bâtiments de la capitale. Pour cela, il va parait-il, former 400 jeunes au métier de peintre en bâtiment et entretien d’espaces verts.

Cette opération est sûrement liée aux jeux de la Francophonie qui auront lieu cette année en Côte d’Ivoire. Le gouvernement veut montrer à ceux qui viennent que le pays est beau, mais cette opération ne peut pas occulter les vrais problèmes de salubrité des quartiers populaires.

Prenons l’exemple de Koumassi où cela fait des années que les routes y sont impraticables sur certains tronçons. Les pluies ont commencé à s’annoncer et déjà c’est le calvaire pour les habitants. Non seulement les caniveaux et les voies de passages sont insuffisants mais ceux qui existent ne sont pas correctement entretenus. D’ailleurs, quand les éboueurs curent les caniveaux, les déchets restent à côté et à la prochaine pluie ils se retrouvent dans les mêmes caniveaux. C’est un éternel recommencement.

Quant aux routes, les gros engins grattent ou déversent du sable mais quelque temps après, ces mêmes routes sont impraticables. Les gens se retrouvent avec de l’eau jusqu’aux genoux parce que le problème réel qui est celui de l’évacuation des eaux usées n’a pas été résolu !

En repeignant les façades, le gouvernement cherche tout simplement à cacher la misère pour faire joli sur les écrans de la télé. Cela s’appelle : faire du cinéma et des effets d’annonce.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2017 RSSN°232 du 22 Avril 2017   ?