UATCI

ODIENNÉ : PATRONS VOYOUS

Le 2 avril, les ouvriers de CRBC, une filiale du CNCTPC (Compagnie Nationale Chinoise des Travaux de Ponts et Chaussées) travaillant sur l’axe Odienné- Gbéléban dans le nord de la Côte d’Ivoire, ont fait grève. Ils réclamaient le paiement des heures supplémentaires effectuées les samedis et les dimanches depuis plusieurs mois.

En réponse, leurs employeurs ont plutôt engagé de nouvelles personnes à leur place. C’était mal jauger la détermination des travailleurs licenciés. Ceux-ci ont pris d’assaut le chantier et ont demandé aux nouvelles recrues d’arrêter le travail. Après quoi, les grévistes sont allés auprès des employeurs pour engager la discussion, mais ceux-ci ont refusé carrément les revendications des travailleurs. Ils se sont munis plutôt de machettes et de gourdins pour assommer les revendicateurs. Il y a eu des blessés du côté des travailleurs et des motos endommagés. La gendarmerie venue sur les lieux, a exfiltré ces patrons voyous pour les mettre à l’abri de toutes ripostes de la part des mécontents.
Mais ce n’est que partie remise. Les travailleurs ont bien compris la leçon et ne se laisseront plus surprendre.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2017 RSSN°232 du 22 Avril 2017   ?