UATCI

SOLIDARITÉ AVEC LA GRÈVE DES TRAVAILLEURS SANS PAPIERS DE RUNGIS

IMMIGRATION

Depuis le 16 mars, environ 130 travailleurs sans papiers, en majorité maliens et sénégalais, sont en grève au MIN (Marché d’intérêt national) de Rungis. Avec le soutien de la CGT 94, ils sont installés au-rez-de chaussée du bâtiment de la Semmaris, la société qui gère les 12 000 salariés de Rungis. Ils réclament une carte de séjour.

Ces grévistes sont employés par différentes sociétés dont Derichebourg, Onet, Manpower intérim, Link, Abalone, Fruit d’or et la liste est longue. Parce qu’ils ne sont pas en règle, ils sont victimes de toutes sortes d’abus : bas salaires, heures supplémentaires non rémunérées, conditions de travail dégradées. De plus ils sont à tout moment sous la menace de la perte de leur emploi par ces
employeurs sans scrupule qui se débarrassent d’eux sous le moindre prétexte.

Malgré la loi Cazeneuve de 2016 qui a aggravé la répression contre eux, les sans papiers tiennent bon grâce à leur ténacité et grâce à la solidarité de nombreux travailleurs.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2017 RSSNuméro 433 du 26 Avril 2017   ?