UATCI

TOUT LE MONDE AU GARDE-À-VOUS ! POURQUOI PAS LE RETOUR AU PARTI UNIQUE ?

LEUR SOCIÉTÉ

Lors d’un récent conseil des ministres, le gouvernement a décrété qu’il y aura dorénavant une levée de drapeau une fois par mois sur toute l’étendue du territoire. Pour la ville d’Abidjan, le cérémonial se déroulera à la Cité administrative, au Plateau. Tous le monde devra se mettre au garde-à-vous comme dans une caserne, même les passants !

A défaut de pouvoir mettre au pas les soldats mutins qui lui tiennent tête depuis longtemps, le gouvernement cherche à intimider la population, surtout les travailleurs de la Fonction publique et du secteur privée qui ont des revendications à avancer devant la dégradation catastrophique de leurs conditions d’existence. La jeunesse estudiantine est aussi visée par cette intimidation car l’État voudrait la museler.
Si Ouattara souhaite revenir au régime du parti unique où tout le monde doit se mettre au garde-à-vous devant le « chef suprême », lui chanter des louanges et dire amen à tous ses caprices de dictateur, il n’a qu’à le dire plus clairement !

En tout cas, les travailleurs n’ont pas à se laisser embobiner par ce cinéma patriotard de levée de drapeau. Quelle que soit leur couleur de peau, leur ethnie ou leur langue, ils font partie de la même classe mondiale des exploités, le prolétariat. Ils ont partout les mêmes intérêts face à la classe internationale des exploiteurs. Ils n’ont pas à défendre des frontières et des drapeaux nationaux qui ne sont faits que pour les diviser et les affaiblir. Voila pourquoi le seul drapeau des travailleurs est celui de l’internationalisme ; il est rouge, de la couleur du sang de leurs frères de classe morts au combat contre la bourgeoisie. C’est le drapeau de l’avenir de l’humanité.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2017 RSSN°231 du 11 Mars 2017   ?