UATCI

MINE D’OR DE TONGON : LES TRAVAILLEURS FONT RECULER LE PATRON

Les travailleurs de la mine d’or de Tongon, dans la région de Korhogo au nord du pays ont mené une grève de 7 jours déclenchée le 26 janvier dernier. Cette mine est détenue par l’entreprise Randgold, une firme Sud-africaine.

Les ouvriers réclamaient principalement à la direction le paiement d’une prime de production à l’instar des cadres de cette entreprise, l’augmentation des salaires et l’amélioration des conditions de travail.

A l’entame de la grève, le patron a adopté une attitude arrogante et méprisante comme à son habitude. Il a sans doute mal jaugé la combativité des travailleurs. Lorsque ceux-ci ont durci leur mouvement en bloquant complètement toute l’entreprise, ce patron arrogant s’est vu obligé de céder à leurs revendications. Ainsi, il s’est engagé à verser une prime de production de 500.000 F à chaque travailleur et de faire face aux autres revendications.

Les ouvriers ont repris le travail en restant mobilisés parce qu’ils savent que la promesse d’un patron ne vaut rien tant qu’on n’a pas réellement eu gain de cause.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2017 RSSN°230 du 12 Février 2017   ?