UATCI

LA GROGNE DES TRAVAILLEURS DE LA RTI

Les agents de la RTI (Radiodiffusion Télévision Ivoirienne) sont engagés dans un bras de fer avec leur direction. Ils réclament, entre autres, des avancements catégoriels pour ceux qui ont plus de deux ans d’ancienneté, l’embauche en CDI pour les travailleurs sous Contrat d’auxiliaire temporaire (CAT) ainsi que ceux disposant de Contrats à durée déterminée CDD. Ces revendications sont identiques à ceux de n’importe quel travailleur du secteur privé. L’Etat se comporte ainsi avec ses travailleurs de la même manière qu’un vulgaire patron de la zone industrielle de Yopougon.

Se sentant menés en bateau par la direction depuis plusieurs mois, les travailleurs sont passés à l’offensive en déposant un préavis de grève de deux jours, le 30 au 31 janvier. La menace de grève a obligé la direction à négocier avec les travailleurs qui ont finalement suspendu leur mot d’ordre en attendant que la direction s’exécute.

Mais la tension reste palpable entre travailleurs et patron. Récemment, six agents syndiqués ont été interpellés par la police, accusés par la direction de sabotage, voire d’atteinte à la sureté de l’État suite à un retard dans le journal de 20 heures du 27 janvier dernier. Ce qui n’a pas manqué de soulever une vague d’indignation au sein des employés. Ceux-ci n’entendent pas baisser les bras jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2017 RSSN°230 du 12 Février 2017   ?