UATCI

QUAND L’ARMÉE RECRUTE CERTAINS DOIVENT SE FROTTER LES MAINS

MALI

L’État malien vient de lancer un avis de recrutement de 5000 soldats pour soi-disant renforcer ses forces de sécurité et de défense, notamment dans le Nord du pays. Combien de milliards de francs CFA supplémentaires vont-ils ainsi être engloutis dans l’armée alors que celle-ci est déjà pléthorique. Les galonnés de tous grades ne font en effet pas défaut dans le pays. Ils pavanent dans leurs grosses berlines de luxe, logent dans les villas et mènent un train de vie de nabab. En plus de leurs salaires et de nombreux avantages liés à leur fonction, ils s’enrichissent de la corruption et des magouilles de toutes sortes.

Le budget de la Défense malienne constitue un gros pactole relativement au budget de l’État. Ce n’est pas par hasard que le président actuel IBK a placé son fils à la tête de l’organisme chargé de contrôler ce poste. C’est là que l’herbe est la plus grasse !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2017 RSSNuméro 430 du 15 Janvier 2017   ?