UATCI

40 ACCIDENTS DE TRAVAIL : C’EST AUX TRAVAILLEURS D’EXIGER PLUS DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL

Un accident grave a causé la mort d’un travailleur à Sotaci, une entreprise de métallurgie basée dans la zone industrielle de Yopougon. Ce travailleur a reçu une botte de fer à béton droit sur la tête alors qu’il travaillait. Il en est décédé sur le coup. Cet énième accident de travail vient remettre à l’ordre du jour le problème de sécurité sur les lieux de travail. Dans cette entreprise, les travailleurs sont exposés aux produits chimiques qui servent à traiter les métaux, à la chaleur, à la fumée etc. Le matériel de protection n’est pas toujours adéquat. Tout ceci a un impact sur la santé.

La situation dans cette entreprise n’est pas un cas isolé. A Gandour par exemple, les travailleurs journaliers n’ont même pas droit à une simple blouse de travail, ni à un masque de protection. A Darling, les travailleurs n’ont que des gilets en lieu et place des bleus de travail. Combien d’entreprise disposent d’une infirmerie équipée en médicaments. Que dire, alors, de la couverture médicale ?

C’est une situation scandaleuse que vivent les travailleurs. Les patrons attendent peut-être une réaction collective des travailleurs de cette zone industrielle pour exiger de meilleures conditions de travail, avant de s’exécuter.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2016 RSSN°226 du 10 Octobre 2016   ?