UATCI

DES VILLAGEOIS S’OPPOSENT À L’IMPLANTATION D’UNE ENTREPRISE MINIÈRE

MADAGASCAR

Depuis plusieurs mois les habitants de Soamahamanina, un village situé à 70 km à l’ouest de la capitale, protestaient contre l’implantation d’une entreprise, en l’occurrence chinoise, d’exploitation de l’or. Malgré la répression et l’arrestation de cinq personnes, les marches et rassemblements hebdomadaires n’ont pas faibli. Cela a contraint le gouvernement à suspendre le projet d’exploitation et à faire retirer les tractopelles et autres engins entreposés dans le secteur.

Certaines personnes dans le besoin ont accepté de céder leurs terres en contrepartie de dédommagements proposés par la compagnie mais ce n’est pas le cas de la majorité qui elle, se méfie des promesses de l’exploitant minier et des gens du pouvoir. En effet dans d’autres endroits où des compagnies minières opèrent, les nuisances en termes de pollution et de dégradation de l’environnement, de l’air et de l’eau sont une réalité. Les agriculteurs et les pêcheurs reçoivent quelques indemnités au départ mais ensuite sont contraints d’abandonner leur gagne-pain. Quelques-uns sont embauchés comme ouvriers dans ces mines, mais beaucoup sont perdants.

Toute la population n’est pas systématiquement contre l’extraction minière, mais il ne faut pas que les conditions d’exploitation se fassent dans l’intérêt exclusif des capitalistes et que ces derniers se croient tout permis. Pour le moment, grâce à la mobilisation des villageois, ils sont tenus de faire des propositions acceptables pour tous.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2016 RSSNuméro 427 du 10 Octobre 2016   ?