UATCI

LE SOMMET DE LA FRANCOPHONIE POURRAIT SE DÉROULER EN CATIMINI

MADAGASCAR

Ce 16ème sommet est prévu pour durer une semaine fin novembre à Antananarivo. Des négociations en coulisses entre les dirigeants malgaches et français devaient décider de son financement. Jean Marc Ayrault, le ministre français des Affaires étrangères avait même fait le déplacement dans la Grande Ile pour marquer l’intérêt de la France pour cet événement. Un emplacement appelé « village de la Francophonie » a même été retenu et les travaux ont débuté mais à petite vitesse au point qu’à un mois et demi du sommet, le chantier est loin d’être achevé.

Les grandes puissances comme la France et le Canada tiennent beaucoup à ce type d’événement car c’est une occasion pour elles de ponctuer la grandeur et le rayonnement de leur langue et de leur culture. Mais au fil du temps ces aspects sont relégués au second plan au profit de l’aspect mercantile car de tels rassemblements sont surtout l’occasion pour les entreprises des ces pays de promouvoir leurs produits à travers des stands consacrés à l’aspect commercial.

Le petit milieu lié à l’hôtellerie et au tourisme déplore le manque d’enthousiasme des dirigeants malgaches car pour lui le séjour dans la capitale de quelques milliers de personnes à cette occasion constitue une aubaine. Mais la majorité des gens qui a du mal à joindre les deux bouts, qui souffre au quotidien des coupures d’eau et des délestages d’électricité, a des besoins plus urgents à satisfaire. On comprend que leur enthousiasme n’atteint pas … les sommets.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2016 RSSNuméro 427 du 10 Octobre 2016   ?