UATCI

LA RÉPRESSION AVEUGLE NE PEUT PAS RÉSOUDRE LES PROBLÈMES DE LA DÉLINQUANCE JUVÉNILE

Depuis le 18 mai, les forces de sécurité ont lancé une prétendue traque aux « microbes » baptisée « opération épervier ».

Le CCDO, la PJ, la BAE ainsi que la police anti-drogue (PAD) ont été déployés dans les quartiers populaires d’Abobo et de Yopougon, dont Ils ont organisé des rafles tous azimuts pendant lesquelles plus de 300 adolescents supposés « microbes » ont été arrêtés et mis derrière les barreaux.

De quelle manière reconnaissent-ils les « microbes » parmi les adolescents ?
Toujours est-il qu’avec ces centaines d’arrestations, le gouvernement pourra prétendre qu’il lutte contre le banditisme.

Or, le phénomène d’insécurité est profond. La misère, le désœuvrement de la jeunesse, la déscolarisation sont un terreau fertile sur lequel se développe la criminalité.
Pour mettre fin à ce problème, il faudra autre chose que la répression aveugle.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2016 RSSN°222 du 04 Juin 2016   ?