UATCI

BÂTIMENT : LES TRAVAILLEURS DE S.E.G FONT UNE DESCENTE MUSCLÉE À LEUR DIRECTION

SEG (Société d’Entreprise et de Gestion) est chargée de réaliser les 8 mille logements de la cité « Alliance » de la Sicogi à l’entrée de la commune d’Anyama. Le 27 mai, les travailleurs licenciés ont fait une descente en force à la direction située à l’Indénié pour le payement de leurs droits.

Ils étaient au nombre de 16 travailleurs très déterminés. C’est depuis près de trois mois que la direction les a renvoyés. Elle avait profité d’un arrêt de travail suite à un retard de salaire, pour mettre tous les travailleurs à la porte. Quelques jours après, la moitié de ces 280 travailleurs avait été repris sur le même chantier. L’autre moitié considérée comme des indésirables à cause de leur engagement dans la grève, ont été définitivement licenciés. Ces derniers ont saisi l’inspection de travail d’Adjamé pour réclamer leurs droits de rupture de contrat.

Mais depuis deux rencontres avec les représentants de la direction, ceux-ci leur ont promis d’aller faire des calculs pour comparer à ceux de l’Inspection. Ils ne sont plus revenus. A chaque fois que les travailleurs font des va-et-vient à l’Inspection, on leur répond que la direction n’a pas encore appelé. C’est las de cette situation que les travailleurs ont décidé de faire une visite à la direction pour venir aux nouvelles. Là-bas, ils ont fait savoir leur mécontentement et averti que si au plus tard le 5 juin, aucune nouvelle ne leur parvenait, ils allaient revenir et, plus nombreux que cette fois-ci.

C’est ainsi qu’un rendez-vous leur a été proposé pour le jeudi 2 juin. A la rencontre, la direction de SEG a fait profil bas. Au cours de la négociation, les travailleurs ont fait une petite concession sur la prime du préavis. Ensuite, les travailleurs ont soulevé le fait que les manœuvres ont été volés et qu’il fallait un rappel de ce qui a été volé. Le DAF venu au secours de SEG a aussitôt reconnu ce fait et promis de faire des calculs de régularisation. Pour les manœuvres déjà renvoyés, les calculs sont prévus d’être faits immédiatement et présentés au plus tard le vendredi 10 juin. C’est cette même date qui a été aussi choisie comme date butoir. Donc affaire à suivre.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2016 RSSN°222 du 04 Juin 2016   ?