UATCI

GRÈVE À L’UNIVERSITÉ D’ABIDJAN

Le 6 avril, les étudiants ont entamé des manifestations sur les différents campus universitaires. Ces protestations font suite à la décision du gouvernement de déloger les résidents de la cité universitaire de Cocody. Les chambres serviront à accueillir les participants aux jeux de la francophonie prévus pour 2017. Des forces de l’ordre ont été immédiatement envoyées sur les lieux pour mater les manifestants. Elles ne se sont pas fait prier pour frapper et utiliser des gaz lacrymogènes afin de disperser les manifestants. Des étudiants ont été passés à tabac. Plusieurs d’entre eux ont été arrêtés, parmi lesquels l’actuel secrétaire général de la FESCI.

Ce problème de délogement des étudiants du campus de Cocody n’était que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Les étudiants n’arrivent plus à payer les frais d’inscription, tellement ils ont augmenté. En plus de cela, les laboratoires ne sont pas équipés. Les étudiants en pharmacie ont subi deux années blanches par manque d’équipements dans leurs laboratoires. Il manque cruellement d’amphithéâtres, de bibliothèques, de salles informatiques. Pour ce qui concerne la restauration, c’est encore un autre problème. Sur le campus de Cocody, par exemple, pour 60.000 étudiants il n’y a qu’un seul restaurant subventionné. Le transport aussi est un véritable casse-tête, faute de bus en nombre suffisant.

Plutôt que de résoudre ces problèmes, le gouvernement a choisi de réprimer les étudiants.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2016 RSSN°221 du 23 Avril 2016   ?