UATCI

DES MIGRANTS INDÉSIRABLES PARTOUT !

IMMIGRATION

Ne sachant où aller, ne sachant où dormir, une partie des trois cents migrants expulsés manu militari le 30 mars dernier par des policiers, des lieux où ils avaient élu domicile (sous les poutrelles du métro aérien de la station Stalingrad) sont revenus à la case départ il y a quelques jours. La première fois, ils ont été chassés par la police, du métro La Chapelle où ils avaient trouvé refuge.

De nouveau, ils ont redressé une cinquantaine de tentes et étalé des matelas à même le sol pour dormir là, sous le froid, certains avec femmes et enfants en bas âge. Ils vivent ainsi, dans des conditions de vie et d’hygiène effroyables ; ils vivent ainsi dans la peur et la hantise d’être un jour expulsés, pour une troisième fois.

Le gouvernement soi-disant socialiste, au lieu de leur trouver un logement décent (ce qui ne manque pas à Paris ou dans les environs) leur déclare plutôt la guerre. Enverra-t-il encore les policiers pour les chasser ?

Il faut s’attendre à tout de la part de ce gouvernement, qui sait se montrer impitoyable envers les populations vulnérables et soumis envers les riches et les puissants.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2016 RSSNuméro 422 du 24 Avril 2016   ?