UATCI

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME : QUE DE SATISFECIT POUR TRÈS PEU DE CHOSE !

CÔTE D’IVOIRE

Le 8 mars comme chaque année, partout dans le monde, c’est la journée internationale de la femme. C’est en 1910, que cette journée a été proposée à une conférence internationale des femmes socialistes mais c’est seulement après 1945 que cette journée a été reconnue. Deux guerres mondiales après !

En Côte d’Ivoire, cette journée a été placée sur le thème de « l’autonomisation de la femme ». Des grands mots pour rien !

Le gouvernement se targue d’avoir permis l’entrée de 36 femmes à l’école de gendarmerie alors que cette institution leur était interdite. De 16%, les femmes seraient passées à 25% dans le gouvernement. Ces quelques statistiques ne sauraient cacher le sort de la grande majorité des femmes. Elles demeurent majoritaires dans l’agriculture mais représentent seulement 5,6% du personnel spécialisé dans les services. Idem pour le taux de scolarisation. Il y a inégalité dans les salaires entre hommes et femmes. Cela c’est sans compter sur le poids social qui pèse sur les femmes. Il existe encore des peuples qui pratiquent les mutilations génitales féminines, les mariages forcés, la discrimination au niveau de la scolarisation. Sans compter toutes les pseudos coutumes sur la place de la femme dans la société qui l’infériorisent par rapport à l’homme. Combien de femmes meurent encore quand elles accouchent ?

Pour que les femmes puissent se libérer de leur situation actuelle, il faudrait qu’elles œuvrent, avec les hommes, au renversement de la société capitaliste pour bâtir une société communiste où il n’y aura plus l’exploitation de l’homme par l’homme !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2016 RSSNuméro 421 du 27 Mars 2016   ?