UATCI

POUR LES CAPITALISTES ET LEURS COMMIS L’ARGENT N’A PAS D’ODEUR !

CÔTE D’IVOIRE

C’est à croire que les licenciements des travailleurs de Pétroci préparaient la privatisation de cette entreprise. En effet, le dernier conseil des ministres a dévoilé la vente par l’État de Côte d’Ivoire de la société Pétroci à une entreprise capitaliste privée. L’acquéreur s’appelle Puma Energy. Il s’agit d’une compagnie pétrolière spécialisée dans le stockage, le raffinage, la distribution et la vente au détail de produits pétroliers.

Ce qui n’a pas été dévoilé par le gouvernement, et pour cause, c’est que cette société est une filiale de Trafigura. Il s’agit d’une multinationale tristement célèbre en Côte d’Ivoire. C’est elle qui avait affrété en 2006 le le bateau Probo Koala ; celui-ci avait déversé les déchets toxiques dans Abidjan avec l’autorisation des autorités ivoiriennes, du Port Autonome d’Abidjan et du service des Douanes. Et comme nous sommes dans un pays où tout est permis aux capitalistes et à leurs commis hauts placés, aucun haut dirigeant n’a été mis en prison dans cette affaire qui sentait le pourri.

Et voilà qu’en prime, Pétroci est vendu à ce même pollueur assassin. Et qui sait, ce n’est peut-être là qu’une mise en bouche, en attendant que l’état lui cède également la SIR (Société ivoirienne de raffinage) qui est le gros morceau que les rapaces capitalistes attendent depuis longtemps de pied ferme. Puma Energy est d’autant mieux placé que le patron de cette société n’est autre que… le neveu de Ouattara. Ceci explique cela.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2016 RSSNuméro 420 du 14 Février 2016   ?